wpf41bb90b.png

Tarbes

Le pôle universitaire

Revenir à la page "Ecoles du 65". Revenir à la page "Ecoles du 65".

Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (ENIT)

C’est la pionnière du pôle universitaire, installée dès l’été 1963.

Le campus est très agréable, à taille humaine, avec des espaces arborés, des tables à pique-nique…

La villa « historique », transformée en salle de réunions.

L’IUT

Créé en 1970 à Tarbes et installé à partir de 1993 à cet endroit (logé de 1987 à 1993 provisoirement à l’école d’ingénieurs), il était auparavant au centre-ville (rue Eugène-Ténot) dans les locaux de l’ancienne école normale de jeunes filles. Architecte Edmond Lay.

ESPE

Voisin de l’IUT, c’est le dernier des bâtiments de Tarbes dédiés à la formation des maîtres d’école. Architecte Edmond Lay. Appelé autrefois IUFM.

Observatoire du Pic-Midi

Le célèbre Pic-du-Midi-de-Bigorre possède une antenne à Tarbes depuis 2000.

STAPS

Un peu plus loin, de l’autre côté du boulevard, voici une antenne de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) dédiée aux métiers du sport. Création en 1996 à Tarbes. Il s’agissait de « désengorger » les universités voisines de Bordeaux et de Toulouse.

Formations CCI

A noter aussi face à l’école d’ingénieurs, un ensemble de bâtiments dédié à la formation. Créé et géré depuis 1974 par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Tarbes et Hautes-Pyrénées, l’IRTH a pour vocation de former les professionnels du Tourisme, du Thermalisme, de l’Hôtellerie et de la Restauration. Bâtiments rénovées à partir de 2000.

Plan de situation

Photo « historique »

Cette vue montre le site du pôle universitaire de Tarbes. Au premier plan, l’école d’ingénieurs créée en 1963. Au second plan, la cité Solazur où les premiers habitants arrivèrent en 1973. Tout a bien changé…

Depuis quelques années, un pôle universitaire se développe dans la zone Bastillac, autour de l’école d’ingénieurs du chemin d’Azereix. Voici un petit aperçu :

Il existe de nombreuses autres écoles à TARBES proposant des formations post-bac : l’IFMS (métiers de la santé) à l’hôpital, l’ESA (arts) au jardin Massey, l’EGC (gestion-commerce) au pôle universitaire, ainsi que dans beaucoup de lycées (Marie-Curie, Jean-Dupuy, Théophile-Gautier, Lautréamont, Adriana, Reffye, Sixte-Vignon), au campus Véolia…